Edito

Jeudi 1er juin 2017

L’année 2017 est terminée. Chacun en retiendra ce qui l’a marqué le plus, événements heureux, malheureux….
2017 passe la main à 2018 dans un contexte où la France semble s’engager sur le chemin des réformes qui, espérons-le, ouvrirons des perspectives nouvelles pour tous.
Pour nous, les communes, les décisions gouvernementales, confirmées par nos parlementaires, entament la confiance des élus vis à vis de nos gouvernants. Le Congrès des Maires l’a largement exprimé.

Ceci étant, les Maires et leurs équipes sont prêts à s’associer à la réforme de la France, à condition d’avoir un minimum d’autonomie et de moyens, qui, espérons-le, seront mis en œuvre à l’avenir.

Dans ce contexte pourtant, à Vorges, les projets ne manquent pas :
Les animations seront dans la continuité de 2017 avec les temps forts du Printemps, de la fête, et de l’automne qui aura pour thème le Centenaire 1918/ 2018.
La culture est un élément de citoyenneté indispensable à nos communes rurales.

Des travaux importants, enfouissements de réseaux et voirie, notamment, viendront améliorer l’image de notre village.

Au-delà de ces projets quelques réflexions ou préoccupations, pour le court terme et le moyen terme, sont sur la table du Conseil Municipal :
- le départ de notre boulanger,
- l’extension et la nouvelle organisation du syndicat scolaire avec l’adhésion de Bruyères et Montbérault, et celles, à venir, de Chéret, Parfondru et Veslud,
- Quels projets pour l’aménagement des surfaces urbanisables du P.L.U., la sécurisation des entrées de village notamment la rue de Presles.

Avec la volonté d’agir et de réaliser, le Conseil Municipal Vous transmet ses meilleurs souhaits en empruntant les mots de Madame de SEVIGNE :

« Que cette année vous soit heureuse : que la paix, le repos et la santé vous tiennent lieu de fortune. »

Christian Noël
Maire