Edito

Mardi 13 novembre 2018

UN SIECLE

En ce 11 novembre 2018, les cloches ont sonné, la population de Vorges, nombreuse, s’est réunie devant le Poilu du monument aux mort. Les enfants ont chanté la marseillaise.

Il y a un siècle, ces mêmes cloches, les habitants des tous les villages de France, occupés ou pas, ont célébré la victoire, au delà des pleurs de l’être cher disparu, au delà des privations, au delà des ruines , notamment celles de Vorges.

Au cours des quatre dernières années, en novembre, Vorges a commémoré, avec expositions et conférences, le Grande Guerre, avec ses horreurs, les pérégrinations de ses soldats, la libération et la victoire.

Vorges avec ses représentants, Maire, Adjoint, anciens Maires a participé aux commémorations initiées par sa marraine Vincennes.

Aujourd’hui., en 2018, que reste t il de cette période de douleurs ? Un village paisible, apprécié, prétendu « beau village » ? Ne restera t il que quelques photos, quelques cartes postales, quelques lignes dans un manuel d’histoire ?

NON
Les commémorations mises en œuvre par toutes nos instances républicaines, nos écoles, nos communes, témoignent de la volonté de préserver, perpétuer le devoir de mémoire de ceux :
 Qui sont morts pour notre liberté.
 Qui ont eu le courage et la force de reconstruire nos villages, meurtris, détruits.

Afin que cette période de 70 ans depuis la dernière guerre 39 - 45 puisse continuer à construire, au jour le jour, prolonger, et perpétuer à jamais,

LA PAIX

Christian Noël
Maire