101ème anniversaire de la bataille de la Serre et inauguration de la plaque en l’honneur du Bataillon du Pacifique à Vesles et Caumont

Mardi 29 octobre 2019

Vendredi 25 octobre, à Vesles et Caumont, avait lieu la commémoration du 101ème anniversaire de la bataille de la Serre, et l’inauguration de la plaque en l’honneur du Bataillon du Pacifique qui s’est illustré vaillamment dans ces combats.

Parmi les 48 morts pour la France venus du Pacifique, 4 Calédoniens et 1 tahitien, grièvement blessés, furent transportés à l’ambulance militaire de Vorges où ils décédèrent.
Ils furent inhumés dans le cimetière provisoire de Vorges, chemin des caves jusqu’en 1924, puis transférés au mémorial de Soupir et d’autres nécropoles de la région,

Allocution de monsieur Olivier Jonneaux, maire de Vesles et Caumont et récit de la progression des courageux poilus du Bataillon Mixte du Pacifique à travers les marais, et de la libération de Vesles et Caumont

Allocution de madame Anne Bihan, déléguée de la Nouvelle Calédonie
… de madame Lana Tetuanui, sénatrice de la Polynésie Française.

…de madame la sous-préfète

La plaque où sont inscrits les noms des 48 membres du bataillon du Pacifique, tombés pour la France, au cours de ces combats, est dévoilée par monsieur le maire Olivier Jonneaux et madame la sénatrice Lana Tetuanui.

Dépot de gerbe par madame la sous préfète et Lana Tetuanui

Appel des 48 noms par :
Jean-Paul Qenegeie, représentant du maire de Lifou (iles Loyauté - Nouvelle Caledonie), en compagnie de Léonard Ue, de Lifou également
et Vaiagina Poia, jeune étudiante Tahitienne.

L’adjudant-chef Manûka Uhila, délégué militaire de Sissonne, entonne le chant des Tamarii volontaires.

Après la cérémonie, Manûka Uhila prend le Ukulele et interprète un chant polynésien en compagnie de Lana Tetuanui
Il faut également souligner que Manûka Uhila est manager adjoint de la sélection nationale militaire de rugby. Ses missions : véhiculer le rugby auprès de l’armée et au niveau national, promouvoir les valeurs et traditions tahitiennes, et entretenir la mémoire du Bataillon Mixte du Pacifique.